Coup de gel dans le Var : mon total soutien aux viticulteurs touchés

Accueil / Activités à Fréjus / Coup de gel dans le Var : mon total soutien aux viticulteurs touchés

Coup de gel dans le Var : mon total soutien aux viticulteurs touchés

Communiqué de presse de David Rachline :


Je tenais par ce communiqué à témoigner de tout mon soutien les viticulteurs varois touchés récemment par un terrible coup de gel.

Ce coup de gel soudain et tenace a ravagé plus de 1200 hectares de vignes notamment dans le Centre Var où certains viticulteurs ont perdu plus de la moitié de leur production.

Il intervient dans une saison critique pour ce secteur et fait suite aux précédents coups gels en Bourgogne qui avait obligé les exploitants à entretenir des feux de bougies à proximité de leurs ceps.

Fort de ce constat, je m’engage en tant que Sénateur du Var à appuyer les dossiers de remboursements et la reconnaissance en régime de calamités agricoles pour de nombreux cas afin d’accélérer les procédures et la remise sur pied des exploitations.

Correns, Barjols ou encore Garéoult sont de ces communes durement éprouvées par le gel et nous demandons à ce titre aux administrations d’Etat et aux offices d’aides publiques et privées de tout mettre en place pour que les exploitants concernés puissent tout de même s’en sortir à court et moyen terme et se relancer sur le long terme (crédits, d’impôts, bénéfice du chômage partiel, dégrèvement de taxes, aide pécuniaire de la part du Ministère de l’Agriculture notamment envers les jeunes exploitants et les vignes entièrement détruites…).

Les viticulteurs et plus globalement tous les agriculteurs savent bien que Dame Nature est toute puissante et qu’il faut s’y soumettre mais ils doivent aussi savoir que c’est le rôle des pouvoirs publics de faire jouer la solidarité nationale lorsque celle-ci se montre cruelle.

Le travail de la Terre et en particulier de la vigne dans le Var est l’un de nos plus beaux fleurons, l’une de nos plus belles réussites : à nous de le défendre, de le promouvoir et aujourd’hui de l’aider par tous les moyens possibles à se reconstruire.

Défendons nos exploitants et nos TPE/PME de ce secteur qui sont des acteurs essentiels de notre vie économique, culturel et patrimonial dans notre territoire.

Derrière la bonne bouteille, ou le bon verre de rosé l’été entre amis se cachent des exploitants et des viticulteurs qui ne demandent qu’à travailler, produire, créer et transmettre; à nous, élus de la République de les aider et de les protéger lorsqu’ils sont durement mis à l’épreuve.

Articles récents

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

maxnewsworldthree509819Capture d’écran 2016-03-02 à 18.58.03