Vote du budget primitif : intervention du groupe FN au Conseil départemental du Var lors du vote du budget primitif

Accueil / Activités à Fréjus / Vote du budget primitif : intervention du groupe FN au Conseil départemental du Var lors du vote du budget primitif

Intervention du groupe Front National au Conseil départemental du Var, lors du vote du budget primitif (22/03/16) :

Le préambule de cette délibération est savoureux, l’exécutif se posant encore une fois en victime de la politique gouvernementale… alors que les caisses de l’État furent vidées par Nicolas Sarkozy dont jamais vous n’avez remis en cause la politique. Cette dernière a conduit à accroître le chômage de masse, amplifié depuis par les alliés socialistes des Républicains. Cela a induit aujourd’hui une hausse des dépenses sociales que déplore tant la majorité départementale… Rappelons à cette occasion que l’Europe et l’Euro, présentés tant par la Gauche que la Droite comme une panacée à tous les maux, n’ont engendré pour notre pays que chômage, misère et dépenses. L’échec au niveau national est total !

Le Var est également victime des errements de gestion des exécutifs qui président à son destin depuis quatre décennies. L’an passé, vous n’avez eu, à défaut d’idée, d’autres solutions que d’augmenter la taxe sur le foncier bâti de 19,5 % et de bloquer les droits de mutation au plus haut (4,5%). A cet égard, ce taux sera conservé pour 2016 alors qu’il fut présenté auparavant comme une mesure temporaire.

Alors que le produit des impositions directes par habitant est déjà supérieur de 11% à la moyenne de la strate, le Conseil Départemental annonce une nouvelle augmentation de la taxe sur le foncier bâti de 2,5% (recette supplémentaire attendue de 6,2 millions).

Le Conseil Départemental budgète par ailleurs pour 64,5 millions d’emprunts. Si l’on considère que l’annuité de la dette départementale sera désormais de 55 millions en 2016, l’endettement net est de 9,5 millions d’euros. La situation se dégrade donc. Il convient de rappeler que l’encours de la dette du Var par habitant est 45% plus élevé que la moyenne de la strate. (Var 730 euros / strate 503 euros).

La ligne de trésorerie explose aussi cette année avec 39 millions en 2016 contre 16 millions en 2015.

L’épargne nette en 2016 est en baisse, réduisant d’autant plus la capacité à investir et à se désendetter. Les dépenses d’équipement sont déjà faibles par rapport aux collectivités comparables. En effet, le ratio est de 90 euros/habitant pour une moyenne de strate à 107… Soit inférieur de 18,88%.

La dégradation de la situation du Conseil Départemental peut également s’évaluer au travers de l’augmentation des dépenses de fonctionnement (+4,3%).

Alors que quelques efforts auraient suffi pour limiter les dépenses, le Conseil Départemental préfère augmenter la taxe sur le foncier bâti et augmenter l’endettement. Les Varois apprécieront.

Jessica Hoet, Julie Lechanteux, Virginie Sanchez, Jacques Danvy, Richard Sert

Articles récents

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher

Capture d’écran 2015-10-15 à 14.13.30Capture d’écran 2016-03-23 à 15.39.12